Où est ma photo de ski ? (1/2)

Retour au blog
Fin mars 2009, un homme regarde à l'intérieur de son véhicule stationné dans la station des Karellis
Fin mars 2009, un homme regarde à l’intérieur de son véhicule stationné dans la station des Karellis.

J’écris ce billet depuis la station de sports d’hivers des Karellis où je passe une semaine de repos en famille. Repos bien relatif car je n’arrive pas à m’empêcher d’éditer mes récents travaux photos et gérer les affaires courantes (téléphone, mails, revue de presse..). Preuve qu’être photographe est un mode de vie et séparer sa vie et son métier est assez vain.

Ces 15 derniers jours, j’ai eu le plaisir de parcourir les Alpes et de photographier différentes pratiques du ski extrême/newschool/alternatif :

  • En commande, à la coupe du monde de ski freestyle half-pipe le 18 et 19 mars à La Plagne.
  • En journée photoshoot sur snowpark avec des amis, le 20 mars, toujours à La Plagne.
  • En session Backcountry (réalisation de sauts en hors-piste) le 23 mars à Samoëns.
  • En trip Freeride avec une rideuse de la marque Amplid, Aude-Clémence, la semaine dernière,  à Crans-Montana en Suisse.
  • Et  dans une ambiance vacances, avec une partie de ma famille jusqu’au 4 avril aux Karellis.

Cela fait 2 ans que je n’avais pas autant skier, mon départ à Paris n’y est pas pour rien. Même si j’ai gardé un contact avec le milieu de ski, je m’en suis beaucoup éloigné : pour mieux y revenir ?

Je l’évoquais déjà au mondial du ski en début de saison et en effet, après ma formation, mon nouveau statut de photojournaliste, conjugué à mes nouveaux intérêts (découvrir et raconter le monde tel que je le vois), change complètement ma manière d’appréhender les milieux que je découvre, les gens que je rencontre, les amis que je revois. On prends plus de recul sur les faits, on essaye de contextualiser, on raisonne en terme de reportages, on cherche de l’information.

C’est pourquoi j’arrive avec un regard neuf sur le milieu du ski et de la montagne ; je me surprends à aborder ce milieu dans sa globalité et le voir d’un point de vue sociologique, économique et culturel plus qu’un simple loisir que je pratiquerais.

Par exemple, je savais les stations êtres des lieux du tourisme de masse, je ne soupçonnais pas, avec le recul, les parcs d’attractions démesurés et élitistes qu’elles sont devenues. (avec son lot de travailleurs précaires qui les font tourner). Je m’interroge aussi d’avantage sur les clientèles et les différentes façons de consommer la montagne.

Ces quines jours en montagne m’ont donnés plein d’idées de travaux photographiques critiques (positifs ou négatifs) à réaliser. Je suis au préambule où, avant de me lancer dans des reportages au long court, je fais des recherches pour observer ce qui existe d’un point de vue documentaire et journalistique sur la montagne et le ski.

Ce qui m’intéresse c’est ce qui va à contre-courant de la belle image de montagne : celle des cartes postales et des beaux livres, celle des offices de tourismes et des brochures de promotions. Ces images sont bien présentes et j’ai plutôt envie de voir et pratiquer autrement.

A voir notamment : un travail sur les saisonniers de Guillaume Plisson. De manière plus intemporel, des photographes ont travaillés sur la montagne et les sports d’hivers, voir la série sur Val d’Isère de Guillaume Rivière, les remontées mécaniques de Zir (exposé récemment). Le photographe Benoit Vollmer pratique à la fois la photographie de ski et une approche plus documentaire sur l’urbanisme en montagne. Olivier Monge de l’agence MYOP a aussi réalisé 3 séries sur les stations de skis. Ici, ici et ;-).  Enfin une recherche sur le site de l’agence Magnum permet d’entrevoir quelques travaux ;-). En lecture, un récent papier du rédacteur en chef de Montagnes Magazine.

Cette liste est bien sur à compléter et je vous invite à y mettre vos références. Je ne cite pas, par exemple, le travail d’un Willy Ronis sur la montagne car on reste dans une certaine image d’Épinal et que la réalité montagnarde d’aujourd’hui est bien différente. Ceci dit c’est un travail interessant à voir.

Je poursuivrais demain dans un second billet, mes réflexions sur la photo de ski freestyle et freeride agrémentés de nombreuses images réalisées durant cette quinzaine.

Documentaire, Hiver, Karellis, Les Karellis, Montagne, Neige, Photographie, Photoreporter, Reportage, Ski, Sport, Station

Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre commentaire sera vérifié si besoin.